vaccin-Covid

Se faire vacciner contre la Covid-19 : quels seraient les avantages?

Les risques encourus par une personne contaminée par le coronavirus sont sans équivoque élevés. Selon le Pʳ Brigitte Autran, membre du Comité Scientifique, la balance bénéfice-risque est très largement en faveur des vaccins anti-Covid-19 pour les personnes de plus de 60 ans et/ou présentant un facteur de risque de gravité de la maladie.

Stopper cette pandémie anxiogène

Avant d’aborder le volet sur l’efficacité, il est utile de savoir que chez les plus jeunes, les risques de contracter le virus sont faibles et non nuls. Certains individus jeunes et en apparence sans vulnérabilité peuvent en raison de prédispositions développer une forme grave de la maladie. Malgré l’embellie qui se profile la pression en réanimation, est stable sans plus. La circulation virale reste une réalité avec notamment le variant britannique 64 % plus mortel par rapport aux autres et le variant breton est indétectable par test PCR.

Le Pʳ Mathieu Molinard chef du service de pharmacologie du CHU de Bordeaux rappelle qu’à ce jour, il n’existe aucun traitement pour lutter contre la Covid en réanimation en dehors des corticoïdes et de l’oxygénothérapie. La communauté scientifique est en attente des publications sur les biothérapies à base d’anticorps de synthèse développées par les laboratoires Roche et  Lilly France.

La vaccination est l’unique porte de sortie de la crise. L’Institut Pasteur affirme sur son site qu’avec un RO évalué à 3 avant le confinement l’immunité collective est atteinte avec 67 % de la population vaccinée. Afin de permettre aux Français de passer un été 2021 relativement tranquille, le gouvernement a fixé comme objectif d’immuniser 30 millions de français d’ici la mi-juin. Les plus de 18 ans peuvent désormais faire la queue devant les vaccinodromes ou dans les CHU à l’instar des 3 pôles de vaccination Covid à Clermont ouverts depuis le début de cette année.

Une innocuité garantie

Parce qu’ils aident l’organisme à développer son immunité, les vaccins contre la Covid-19 protègent contre les formes graves du Coronavirus et la mort. La propagation interhumaine du virus se voit de facto réduite et de nombreuses vies sont sauvées lorsqu’une personne adopte un vaccin. Le retour à la vie normale d’avant est envisageable dès lors que la campagne de vaccination massive permet de faire baisser la pression dans les hôpitaux pour que les agents de santé se focalisent sur d’autres pathologies.

Le vaccin contre la Covid-19 est efficace à 94 % à l’instar de ceux proposés par Moderna et Pfizer-BioNTech. En Israël, l’assurance maladie Clalit constate une diminution de 94 % du taux d’infection sur les 5 millions de personnes ayant reçu deux doses. Comparé à la population jeune, il a été constaté des effets secondaires plus rares, de moindre intensité et de courte durée chez les 80 % de plus de 65 ans vaccinés. Les visites des familles et les sorties des résidents en Ehpad peuvent désormais être actées en respectant les gestes barrières.

Les sérums qui utilisent l’ARN messager synthétique comme technique ont l’avantage d’être facile à fabriquer et d’être produit en grande quantité rapidement. D’autre part, les laboratoires utilisent des technologies éprouvées depuis plusieurs dizaines d’années et domptées par les scientifiques. Au lieu d’inoculer un fragment de virus, c’est un morceau d’ARN qui est à l’origine de l’agent actif du vaccin appelé spicule, autrement dit, c’est notre corps qui fait tout le travail. AstraZeneca propose sur le marché un vaccin très bon marché dont la dose est à 2.50 € et la conservation effectuée dans un réfrigérateur standard. Les vaccins à protéines recombinantes développés par Sanofi GSK et l’américain Novavax ne présenteraient aucun risque pour l’organisme.

 

Cette page vous donnera plus de détails à propos de ce vaccin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *